Archives pour la catégorie Permaculture

Camptier 2021

Du 12 au 31 juillet, l’Ermitaj vous invite à participer à son premier « camptier »!  
 
L’idée du camptier nous vient de Pascal Depienne, professeur de permaculture, et de son association française Terre-Paille et Compagnie:
 
« Le camptier est un chantier participatif autogéré, nous y facilitons la transmission de savoir-faire en construction naturelle et nous partageons un moment de vie riche avec nos participants. Nous effectuons tous les tâches collectives, que ce soit la cuisine ou la vaisselle (la nourriture est fournie), et nous ne travaillons que 6h par jour avec un jour de repos par semaine. Cette expérience permet une éducation tout à fait informelle et gratuite tout en encourageant le développement de chacun et la découverte d’un mode de vie permacole. Nous partageons aussi d’autres activités telles que la fabrication du pain, le jardinage, les récoltes, la transformation, ou tout simplement des temps de jeux et de repos, d’où le nom de CAMPTIER. »
 
Cette année, à l’Ermitaj, nous avons décidé d’organiser notre premier vrai camptier, qui durera trois semaines, et pendant lesquelles nous travaillerons sur l’aspect extérieur de la grange, et son espace polyvalent dans lequel nous organisons la plupart de nos cours et événements. 
Nous voulons en profiter pour expérimenter et partager plusieurs techniques d’enduits et de finitions à base de matériaux naturels (argile, paille, sable, chaux, bois)
L’idée est d’avoir un endroit agréable, beau, fonctionnel, et par la même occasion expérimenter et montrer différentes techniques de construction naturelle! 
 
 
Voici une idée du programme (nous ne ferons peut-être pas tout… cela dépendra du nombre de participants et de la vitesse à laquelle nous avancerons!): 
    

Pour la partie en blocs (l’actuelle maison des ânes): 
– mur intérieur (Sud) en enduit terre-paille, encadrement en cob pour le tableau blanc + petite étagère murale en cob 
– mur à l’est: faux cord-wood (fixations de rondelles de bois et enduits chaux-argile-sable entre elles) 
– murs Nord et Ouest  => enduits argile-chaux-sable ou bardage bois

Pour la partie en bois (l’actuel atelier):
– retirer les plaques de polystyrène de la façade Est et Nord (servira à isoler par l’intérieur et/ou à d’autres usages) – pose d’une insigne en bois « Ermitaj Malin » sur la façade Est
– Bouchage des trous entre les planches en bois par l’intérieur avec des boudins de terre-paille 
– Perçage et pose de fenêtres de récupération

Enduit de finition créatif sur le mur en torchi thai (réalisé en 2019 lors du PDC avec Pascal Depienne) – fabrication et pose d’un portique en bois

 
 
En pratique: 
 
– Le camptier aura lieu du 12 au 31 juillet (arrivée le 11 juillet et départ le 1er aout)
– C’est gratuit! 
– Nous demandons aux participants de s’inscrire (par email), et de rester minimum une semaine (nous demandons, dans la mesure du possible, que les arrivées et les départs se fassent les dimanches)
Logement en camping (quelques places en dortoir seront néanmoins disponibles – premier arrivé, premier servi!), avec toilettes sèches et douches extérieures. 
L’Ermitaj fournit la nourriture (végétarienne), mais la préparation des repas (ainsi que la vaisselle et l’entretien des espaces communs) se fera en auto-gestion par les participants
– Tous les matins, nous commencerons par un briefing pour déterminer les différentes tâches et les groupes de travail. 
– Nous travaillerons 6 heures par jour, 6 jours par semaine.
 
Merci de lire et agréer au Règlement interne  de l’Ermitaj. 
 
Le nombre de participants sera limité à 20 personnes présentes simultanément.  
 
Inscription préalable indispensable : contact@ermitajmalin.com
 
Merci de préciser la durée de votre séjour (date d’arrivée et de départ), de nous communiquer d’éventuelles remarques (régime particulier, problème de santé, d’allergie,…), et n’hésitez pas à nous faire part de vos expériences et/ou compétences qui pourraient être valorisées pendant le camptier! 
 
 
 
Quelques illustrations de différents projets un peu partout dans le monde, pour donner une idée du potentiel créatif et esthétique des constructions et enduits à base d’argile: 

Cours certifié de permaculture 2021

Après les succès des Cours Certifiés de design en Permaculture organisé en 2018 et 2019, on remet ça après une année de pause imposée par le covid!

Un nouveau CCP, toujours en anglais (un anglais accessible!), mais cette fois avec Mark Shipperlee aura lieu du 21 août au 2 septembre 2021. Toutes les infos dans la version anglaise

Weekend d’introduction à la permaculture

Du 22 au 23 mai 2021, nous organisons un weekend d’introduction à la permaculture avec Radu Craciun, de l’association roumaine de permaculture. 

Le cours sera donné en langue roumaine, et sera suivi d’un cours de méthodes de design en permaculture du 29 mai au 1er juin. 

Entre les deux événements, les participants ont l’opportunité de séjourner à l’Ermitaj et y faire du volontariat. 

Pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la page en roumain

Convergence de Permaculture 2019

Après une pause de 3 ans dans la série des convergences de permaculture de Roumanie, l’Association Roumaine de Permaculture et l’Ermitaj Malin ont repris cette tradition, en réfléchissant à un format bénéfique pour le mouvement de la permaculture. Les préparations ont commencé une semaine avant, pour faire en sorte que tout se passe au mieux pour nos invités: nous avons fait des provisions d’aliments locaux, nous avons préparés les activités de groupe, plusieurs endroits de la ferme ont été aménagés et même les ânes nous ont donné un coup de main en tondant l’herbe!

Pendant trois jours, et grâce à l’aide d’une équipe de volontaires qui ont eu à la fois le rôle de co-organisateurs et celui de facilitateurs, l’Ermitaj Malin a vu se dérouler de nombreuses activités, dédiés aussi bien à des personnes déjà impliquées dans la permaculture qu’aux visiteurs ou aux curieux enthousiastes.
Cette édition fut l’occasion de soulever une grande question: « comment peut-on faire grandir le mouvement de la permaculture en Roumanie? » Et avec l’aide l’aide des personnes déjà impliquées dans ce mouvement, nous avons réfléchi à de nombreuses solutions.
Ce fut également l’occasion pour les participants de créer du réseau, de nourrir leur curiosité, de profiter de la nature, et de se relaxer.
Ainsi, des activités et des exercices de renforcement de la communauté ont été organisés pour créer un espace de confiance, d’empathie et de liberté d’expression au centre des discussions. Nous nous sommes assis en cercle à l’ombre du grand charme de l’Ermitaj et nous nous sommes rencontrés ou reconnus, nous nous sommes ouvert, nous avons joué. La permaculture s’est manifestée socialement à travers notre rencontre.

66701011_1256484204524766_3301412799179128832_o

Ensemble, nous avons co-créé une définition de la permaculture, clarifiant toute ambiguïté. Le mantra du premier jour était: « Nous sommes tous dans le même bateau! » … sur la même route, avec des visions et des défis similaires. Ainsi, avec toute cette énergie concentrée, nous avons travaillé ensemble pour répondre aux questions soulevées lors de cette convergence.

Des personnes de différentes professions étaient présentes: jardiniers urbains, éducateurs, travailleurs hors réseau, agriculteurs, éco-constructeurs, designers,… Avec toute cette diversité de connaissances et d’expérience, nous avons créé un World-Cafe, grâce auquel nous avons généré des dizaines d’idées, dont nous espérons que certaines deviendront bientôt une réalité. Un sujet brûlant des discussions a été la centralisation du mouvement de permaculture au niveau national et le besoin de représentants locaux dans les différentes régions du pays. Nous avons tous convenu que pour aider l’évolution de ce mouvement dans le pays, la prochaine étape serait de synchroniser les projets locaux, les associations et les initiatives dans un réseau national unique avec des représentants locaux dans toutes les régions du pays. Ainsi, une structure de ce type permettra des décisions nationales, la délégation internationale de représentants de la permaculture roumaine et la création d’un réseau unique de personnes en permaculture.

66375577_1256484124524774_7841201872525328384_o

Dans le même temps, la perspective d’une grande réunion dans un avenir proche, un festival de permaculture qui rassemblerait des centaines de personnes, professionnels et curieux, a été discutée. Ainsi, les acteurs de la permaculture de toutes les régions se réuniraient dans un seul mouvement qui veut avoir un fort impact, créant de la visibilité et suscitant un intérêt croissant autour de ce concept.

Les deux premiers jours de la convergence ont été entièrement consacrés à la permaculture et aux personnes qui gravitent autour ce mouvement. Le troisième jour était un jour où nous nous sommes ouverts à tous les curieux, ceux qui sympathisent avec le concept de Permaculture, mais également ceux qui n’ont pas pu assister aux 2 premiers jours, mais qui sont sur la carte de la Permaculture. Il y a donc eu beaucoup d’activités et de réunions clés. En outre, l’Ermitaj a reçu une visite surprise du maire M. Constantin Toma de la ville de Buzau et du maire M. Mureșan Ioan de la commune de Nușeni, deux représentants évoquant l’intérêt pour le projet Ermitaj Malin et pour l’avenir de la permaculture en Roumanie. Dans cette perspective, la ville de Buzau nous a été présentée comme un acteur – débutant mais néanmoins important – dans le domaine de la permaculture, où de grands projets de permaculture et d’économie circulaire doivent être mis en œuvre.

Les activités ont été organisées selon la technologie de l’ « Open-space », ce qui signifie que le programme a été spontanément co-créé avec les personnes présentes, en fonction des besoins du groupe et de ce que chaque participant avait à offrir. Grâce à la confiance que nous avions envers les personnes présentes, ce tableau vide que nous avions affiché sur le mur au début de la journée s’est transformé en un programme cohérent et diversifié, avec plusieurs activités se déroulant en parallèle. L’avenir de l’association ALPA a été discuté, des maisons écologiques ont été discutées, des projets comme Ecoruralis et Cutia Țăranului ont été présentés, un cours de jardinage bio-intensif a été organisé avec l’Association Roumanie de Permaculture, un atelier d’identification des plantes avec Permacultură Tureni, et bien d’autres.

66246347_1256485937857926_4716428571285913600_o

Avec toute cette énergie canalisée dans une seule direction, celle du développement de la permaculture en Roumanie, de nombreuses belles idées et projets ont pris vie et seront mis en pratique grâce à la collaboration de ceux qui veulent ce changement. Et cela nous rend heureux et motive tout le monde à continuer sur cette route, la route au bord de la nature. Après tout, en permaculture, nous n’avons pas uniquement besoin d’une poignée de personnes pour faire de grandes choses parfaites, mais plutôt, nous avons besoin de la participation de tous par petites étapes pour faire de ce monde un endroit respectueux de la nature et des hommes, qui prospérera avec nous tous.

66464058_1256484574524729_8236598099393380352_o

Texte écrit par Tiberiu Marcu sur www.permacultura.ro,  traduit du roumain.