Venir à l’Ermitaj

Quand venir

L’Ermitaj n’est pas seulement un projet ‘professionnel’, il s’agit également d’un lieu de vie pour ses résidents, qui ont délibérément choisi de vivre à leur rythme.
Même si, à certaines périodes de l’année, notre agenda est très chargé, nous avons à cœur de nous offrir des journées de repos et du temps pour nos projets personnels.

Nous espérons donc que vous comprendrez que nous vous prions de ne pas venir à l’improviste.

Si vous êtes intéressés par notre projet et souhaitez venir à l’Ermitaj, il existe plusieurs possibilités:

De plus, nous organiserons régulièrement des journées « Portes Ouvertes » ou autres évènements, pendant lesquels le lieu sera ouvert au public.

Consultez notre agenda pour être tenus au courant des prochains évènements organisés.

Si vous désirez néanmoins passer à un autre moment, merci de nous contacter par e-mail, de préférence une semaine à l’avance, ou essayez de nous contacter par téléphone si nécessaire.

D’expérience, nous savons qu’il n’est pas facile de trouver l’Ermitaj quand la nuit est tombée. De plus, nous ne sommes pas toujours disponibles pour vous accueillir en soirée.
Pour votre confort et le nôtre, nous vous demandons donc d’arriver à l’Ermitaj en journée.

 

Comment venir

Notre adresse:

199, Malin, RO-427200 (Jud. Bistrita-Nasaud). 

47°06’11.64811″N, 24°08’26.40811″E

Voir sur la carte

  • En train

La plupart des trains internationaux vont jusqu’à Bucarest ou Budapest. Il est possible d’y trouver des correspondances vous menant directement jusque Beclean pe-Someş.

Plus d’info sur le site officiel du réseau des chemins de fer roumains: http://www.cfr.ro/ (réductions si commande à l’avance) et sur les sites des chemins de fer nationaux de votre point de départ.

  • En autocar

Il existe des compagnies d’autocar qui relient les pays de l’Europe de l’Ouest vers la Roumanie. Voir par exemple la compagnie roumaine Atlassib.

  • En voiture, auto-stop ou covoiturage

Vous avez du temps et peu d’argent?
Nous avons testé Malin-Bruxelles en autostop, et c’est tout à fait faisable!
En 2 jours et demi, avec 2 vraies nuits de sommeil en tente. La partie la plus longue du trajet est en Roumanie (pas d’autoroute, on traverse de nombreuses villes), si vous voulez gagner du temps, il est possible de faire cette portion en train (via Budapest) ou de prendre des taxis pour traverser les villes.

  • En avion

Deux aéroports internationaux se situent à une centaine de kilomètres de notre village. A Cluj-Napoca et à Târgu Mureș. 

Pour aller de l’aéroport de Cluj jusque Malin, l’option la plus rapide reste la voiture:

En taxi, le coût revient à environ 60 € (250/300 lei), à négocier avant le départ (les taxis n’opèrent normalement pas dans plusieurs départements, ils débranchent donc leur compteur pour ce genre de course)

En auto-stop (les Roumains prennent assez bien les auto-stoppeurs. Cela s’apparente plus à du covoiturage puisqu’en règle générale, une participation financière est demandée). Il vous suffira dans ce cas-là de sortir de l’aéroport, de traverser la rue, et de lever le pouce! Une pancarte « Beclean » – prononcez « békléane » – peut vous faciliter les choses.

Si vous êtes dans le centre de Cluj ou préférez les transports en commun :
Vous avez le choix de prendre le bus ou le train vers Beclean.
En bus : plusieurs compagnies assurent la liaison vers Beclean.
En train : précisez bien Beclean pe-Someş (prononcez « békléane pé somèch ») puisqu’il existe une autre ville s’appelant Beclean.
(De l’aéroport, rejoignez la gare (« autogara ») de Cluj-Napoca en taxi (+/- 5 euros- ) ou en bus).

De Beclean à Malin

A Beclean (ville située à 10 km de Malin), le plus simple pour arriver à Malin est de prendre un taxi ( 25 lei = 5 € ) que vous trouverez non loin de la gare.
Si désirez venir en stop de Beclean, nous vous conseillons de vous poster au début de la route vers Malin (panneau CHIOCHIS, à droite à l’entrée de la ville lorsque vous venez de Cluj), selon les jours / heures de la journée, cela fonctionne plus ou moins bien, le village de Malin est en cul-de-sac.

Arrivée à Malin

En entrant dans le village, prenez le premier petit pont sur la gauche (vous voyez l’écriteau «ERMITAJ », le chemin à suivre est représenté en pointillés rouges sur le schéma). La route asphaltée s’arrête après quelques dizaines de mètres. A la première intersection, vous descendez vers le terrain de foot. 

Si vous êtes en voiture, mieux vaut la laisser à cet endroit et continuer à pied. En effet, il est préférable de constater par soi-même l’état du chemin avant de s’aventurer en voiture (pas impossible par temps sec mais en tout cas dur pour les suspensions et les occupants !)

Une fois au terrain de foot, vous apercevez le cours d’eau  de notre petite vallée sur votre droite, vous allez le remonter jusqu’à chez nous. 

Après un kilomètre environ, les pierres disparaissent. Vous voyez un banc en bois à une intersection, ne prenez pas à droite vers l’étable du voisin,  mais continuez tout droit sur le chemin de terre (ou de boue, selon les périodes, donc équipez-vous!). Après quelques centaines de mètres, vous êtes arrivé à l’Ermitaj.

La ferme se trouve au pied de la forêt sur la droite du chemin. Le petit portail est peint en bleu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*