Archives de l’auteur : Coline Vanlaeys

Weekend d’introduction à la permaculture

Du 22 au 23 mai 2021, nous organisons un weekend d’introduction à la permaculture avec Radu Craciun, de l’association roumaine de permaculture. 

Le cours sera donné en langue roumaine, et sera suivi d’un cours de méthodes de design en permaculture du 29 mai au 1er juin. 

Entre les deux événements, les participants ont l’opportunité de séjourner à l’Ermitaj et y faire du volontariat. 

Pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la page en roumain

Newsletter printemps 2020

Mais que se passe-t-il à l’Ermitaj ?? 
 
Comme pour la plupart du monde, nos plans pour 2020 ont quelque peu été… chamboulés ! 
 
En début d’année, nous vous avions annoncé avec enthousiasme notre agenda de la saison, et il était bien chargé ! 
 
Au début du mois de mars, la crise sanitaire s’installe en Europe, et les premières mesures liées au confinement ont été mises en place en Roumanie. L’optimisme a alors progressivement laissé la place à l’incertitude et à un sentiment de fatalité. 
 
Mais qui dit fatalité ne dit pas désespoir ! 
Pour ce qui est de l’incertitude, nous avons décidé assez rapidement d’y couper court en annulant tous nos événements jusqu’à l’automne. Malgré la déception, nous avons vécu ça comme un soulagement : au lieu d’être dépendants de facteurs extérieurs et de décisions politiques, nous avons  tourné la situation à notre avantage et repris les rennes. Au diable la fatalité !
La contrainte est alors devenue opportunité : celle d’en profiter pour travailler sur les aspects de l’Ermitaj non liés à l’accueil de personnes, et par la même occasion d’améliorer notre résilience
 
La résilience… un terme qui nous est familier, et qui résonne beaucoup pour nous ! 
En d’autres mots, c’est l’occasion rêvée de peaufiner les autres cordes que nous désirons avoir à notre arc… Histoire de ne pas mettre tous nos œufs dans le même panier, si vous préférez 🙂
 
Et cette résilience, elle concerne de nombreux aspects à l’Ermitaj : 
 
La résilience humaine, en prenant enfin le temps de programmer les réunions nécessaires pour nous mettre au clair sur notre organisation sociale et administrative, et rendre la vie collective la plus harmonieuse possible. Car il est bien connu que le Précieux Facteur Humain est un aspect primordial dans un projet comme le nôtre. 
 
La résilience énergétique, en prenant le temps d’améliorer nos systèmes de récupération, de stockage  et de distribution de l’eau. Mais également en continuant l’isolation des bâtiments, tout en améliorant les possibilités de chauffage… 
 
La résilience alimentaire, en agrandissant la zone de potager, en prenant soin de nos vergers, en améliorant nos méthodes de conservation des aliments, et en approfondissant nos connaissances sur la cueillette et la préparation de plantes sauvages comestibles
 
Et bien sûr la résilience financière, en prenant le temps de développer nos projets personnels ou de groupe, avec l’objectif d’atteindre une certaine viabilité économique sur place. Selon les personnes, il s’agira : du maraîchage, de la consultance et du design en permaculture, la cueillette et le séchage de plantes à tisane, la fabrication de séchoirs solaires pour le séchage de fruits et légumes, le travail du métal (forge et soudure), ainsi que l’augmentation de nos zones de fauche (tardive), tout en valorisant la biodiversité de nos prairies. 
 
Tout un programme, n’est-ce pas ? On ne s’ennuie pas 😉 
 
Et nous sommes heureux de pouvoir passer de bons moments ensemble malgré le confinement… un avantage de plus de vivre un projet collectif ! 
 
 
Il faut tout de même avouer que nous avons hâte de pouvoir à nouveau recevoir des visiteurs et volontaires à l’Ermitaj…
Car malgré tout, les rencontres et le partage font partie de la raison d’être de ce projet ! 
 
En attendant de pouvoir à nouveau vous accueillir chez nous, on vous promet de prendre plus de temps pour partager nos activités via les réseaux sociaux, notamment via des contenus vidéos.
 
Prenez soin de vous… et de votre résilience ! 🙂
 

Newsletter hiver 2019-2020

Voilà déjà la saison 2020 qui se profile à l’horizon… et un an s’est écoulé depuis la dernière newsletter! Toutes nos excuses pour ce long silence, qui ne signifie pas que nous n’avions rien à dire, mais tout simplement que nous avons préféré passer du temps sur le terrain plutôt que derrière nos écrans. 
 
Mais nous allons nous rattraper, promis: nous vous avons concocté un petit topo de l’année qui vient de s’écouler, et un programme bien chargé pour l’année qui démarre! 
  

Que s’est-il passé en 2019

Nous retiendrons les deux événements phares de l’année, qui ont eu un beau succès, et dont nous garderons de merveilleux souvenirs: 

Cliquez sur l’image pour accéder à l’article

Cliquez sur l’image pour accéder à l’article

  • Nous avons accueilli, tout au long de l’année, de nombreux volontaires, amis et visiteurs. Un grand merci à eux tous pour les beaux moments de joies et de partages, et surtout pour leur motivation et leur aide précieuse à l’Ermitaj!

Nous aimerions pouvoir les remercier un à un dans cette newsletter tant nous leur sommes reconnaissants, mais elle en deviendrait interminable!
Nous tenons tout de même  à remercier tout particulièrement Yann et Salomé, qui sont restés avec nous plus de 3 mois, et qui, en plus de la tenue de leur stage et de leur aide précieuse sur le lieu, ont pris une part très active dans l’organisation des événements!

  • Pour finir le topo, voici quelques photos de nos activités et réalisations en 2019
 

Que va-t-il se passer en 2020? 

Le printemps se rapproche, et ce ne sont pas les projets qui manquent!

De nombreux cours et ateliers sont programmés cette année! En voici un aperçu: 

Printemps 2020:
 
  • Du 25 au 26 avril: claca de printemps (démarrage du potager)
  • Du 9 au 10 mai: weekend sur les plantes sauvages comestibles (en langue roumaine)
  • Du 23 au 24 mai: weekend d’introduction à la permaculture (en langue roumaine)
  • Du 24 au 27 mai: semaine de volontariat autour de la permaculture
  • Du 28 au 31 mai: cours de méthode de design en permaculture (en langue roumaine)

Été 2020:

  • Du 18 au 19 juillet: claca d’été (fenaison)
  • Du 25 au 26 juillet (dates à confirmer): atelier sur les plantes à tisane et leurs vertus médicinales (en langue roumaine + intervention possible en français/anglais)
  • Du 24 août au 5 septembre: cours certifié de permaculture avec Mark Shiperlee et Tudor Petrutiu (en anglais)

Automne 2020:

  • Weekend d’atelier sur la fabrication de cosmétiques naturels et préparations à base de plantes médicinales (en langue roumaine + traduction en anglais possible) – à confirmer
  • Cours sur l’implantation d’une forêt comestible (en langue roumaine)  – à confirmer
  • Du 3 au 4 octobre: claca d’automne (récolte des fruits et plantation d’arbres)

Pour plus d’informations sur les événements de l’Ermitaj, consultez régulièrement notre agenda, qui sera mis à jour  au fur et à mesure! 

Quoi d’autre? 

Au jardin: nous avons prévu de nous focaliser sur l’aménagement et l’extension de la nouvelle zone potagère situé en aval du terrain, et l’implantation d’un petit jardin dédié aux herbes aromatiques et médicinales

Conservation des aliments: deux modèles différents de séchoirs solaires seront construits au printemps pour les fruits, et un espace dédié au séchage des plantes sera aménagé. L’accent sera notamment mis, à travers expérimentations et ateliers, sur les plantes sauvages et médicinales : cueillette, culture, séchage et préparation de remèdes (baumes, huiles, teintures, tisanes)

Chantiers: améliorer et créer les clôtures et chemins, réaliser des enduits naturels sur les murs de la grange, entretien et menus travaux dans le gîte (remplacement d’une toiture), aménagement d’une camionnette en tiny-house… 

… Et n’oubliez pas que nos ânes n’attendent que vous pour partir en randonnée! Contactez-nous si vous êtes tentés, et nous vous concocterons un séjour sur mesure 🙂

A bientôt? 
 
 
 

Convergence de Permaculture 2019

Après une pause de 3 ans dans la série des convergences de permaculture de Roumanie, l’Association Roumaine de Permaculture et l’Ermitaj Malin ont repris cette tradition, en réfléchissant à un format bénéfique pour le mouvement de la permaculture. Les préparations ont commencé une semaine avant, pour faire en sorte que tout se passe au mieux pour nos invités: nous avons fait des provisions d’aliments locaux, nous avons préparés les activités de groupe, plusieurs endroits de la ferme ont été aménagés et même les ânes nous ont donné un coup de main en tondant l’herbe!

Pendant trois jours, et grâce à l’aide d’une équipe de volontaires qui ont eu à la fois le rôle de co-organisateurs et celui de facilitateurs, l’Ermitaj Malin a vu se dérouler de nombreuses activités, dédiés aussi bien à des personnes déjà impliquées dans la permaculture qu’aux visiteurs ou aux curieux enthousiastes.
Cette édition fut l’occasion de soulever une grande question: « comment peut-on faire grandir le mouvement de la permaculture en Roumanie? » Et avec l’aide l’aide des personnes déjà impliquées dans ce mouvement, nous avons réfléchi à de nombreuses solutions.
Ce fut également l’occasion pour les participants de créer du réseau, de nourrir leur curiosité, de profiter de la nature, et de se relaxer.
Ainsi, des activités et des exercices de renforcement de la communauté ont été organisés pour créer un espace de confiance, d’empathie et de liberté d’expression au centre des discussions. Nous nous sommes assis en cercle à l’ombre du grand charme de l’Ermitaj et nous nous sommes rencontrés ou reconnus, nous nous sommes ouvert, nous avons joué. La permaculture s’est manifestée socialement à travers notre rencontre.

66701011_1256484204524766_3301412799179128832_o

Ensemble, nous avons co-créé une définition de la permaculture, clarifiant toute ambiguïté. Le mantra du premier jour était: « Nous sommes tous dans le même bateau! » … sur la même route, avec des visions et des défis similaires. Ainsi, avec toute cette énergie concentrée, nous avons travaillé ensemble pour répondre aux questions soulevées lors de cette convergence.

Des personnes de différentes professions étaient présentes: jardiniers urbains, éducateurs, travailleurs hors réseau, agriculteurs, éco-constructeurs, designers,… Avec toute cette diversité de connaissances et d’expérience, nous avons créé un World-Cafe, grâce auquel nous avons généré des dizaines d’idées, dont nous espérons que certaines deviendront bientôt une réalité. Un sujet brûlant des discussions a été la centralisation du mouvement de permaculture au niveau national et le besoin de représentants locaux dans les différentes régions du pays. Nous avons tous convenu que pour aider l’évolution de ce mouvement dans le pays, la prochaine étape serait de synchroniser les projets locaux, les associations et les initiatives dans un réseau national unique avec des représentants locaux dans toutes les régions du pays. Ainsi, une structure de ce type permettra des décisions nationales, la délégation internationale de représentants de la permaculture roumaine et la création d’un réseau unique de personnes en permaculture.

66375577_1256484124524774_7841201872525328384_o

Dans le même temps, la perspective d’une grande réunion dans un avenir proche, un festival de permaculture qui rassemblerait des centaines de personnes, professionnels et curieux, a été discutée. Ainsi, les acteurs de la permaculture de toutes les régions se réuniraient dans un seul mouvement qui veut avoir un fort impact, créant de la visibilité et suscitant un intérêt croissant autour de ce concept.

Les deux premiers jours de la convergence ont été entièrement consacrés à la permaculture et aux personnes qui gravitent autour ce mouvement. Le troisième jour était un jour où nous nous sommes ouverts à tous les curieux, ceux qui sympathisent avec le concept de Permaculture, mais également ceux qui n’ont pas pu assister aux 2 premiers jours, mais qui sont sur la carte de la Permaculture. Il y a donc eu beaucoup d’activités et de réunions clés. En outre, l’Ermitaj a reçu une visite surprise du maire M. Constantin Toma de la ville de Buzau et du maire M. Mureșan Ioan de la commune de Nușeni, deux représentants évoquant l’intérêt pour le projet Ermitaj Malin et pour l’avenir de la permaculture en Roumanie. Dans cette perspective, la ville de Buzau nous a été présentée comme un acteur – débutant mais néanmoins important – dans le domaine de la permaculture, où de grands projets de permaculture et d’économie circulaire doivent être mis en œuvre.

Les activités ont été organisées selon la technologie de l’ « Open-space », ce qui signifie que le programme a été spontanément co-créé avec les personnes présentes, en fonction des besoins du groupe et de ce que chaque participant avait à offrir. Grâce à la confiance que nous avions envers les personnes présentes, ce tableau vide que nous avions affiché sur le mur au début de la journée s’est transformé en un programme cohérent et diversifié, avec plusieurs activités se déroulant en parallèle. L’avenir de l’association ALPA a été discuté, des maisons écologiques ont été discutées, des projets comme Ecoruralis et Cutia Țăranului ont été présentés, un cours de jardinage bio-intensif a été organisé avec l’Association Roumanie de Permaculture, un atelier d’identification des plantes avec Permacultură Tureni, et bien d’autres.

66246347_1256485937857926_4716428571285913600_o

Avec toute cette énergie canalisée dans une seule direction, celle du développement de la permaculture en Roumanie, de nombreuses belles idées et projets ont pris vie et seront mis en pratique grâce à la collaboration de ceux qui veulent ce changement. Et cela nous rend heureux et motive tout le monde à continuer sur cette route, la route au bord de la nature. Après tout, en permaculture, nous n’avons pas uniquement besoin d’une poignée de personnes pour faire de grandes choses parfaites, mais plutôt, nous avons besoin de la participation de tous par petites étapes pour faire de ce monde un endroit respectueux de la nature et des hommes, qui prospérera avec nous tous.

66464058_1256484574524729_8236598099393380352_o

Texte écrit par Tiberiu Marcu sur www.permacultura.ro,  traduit du roumain.

 

Plugin by Social Author Bio